Marie Popintz, quel est ton projet ?

Tous les jours nos enfants entendent et voient des choses à la tv, à la radio.
L’actualité dans le monde est loin d’être positive.

L’idée m’est donc venue de m’intéresser à 7 pays : la Belgique, l’Italie, le Burundi, le Maroc, le Canada, le Japon et l’Inde. Ce sont des pays basés sur l’ouverture et le respect de l’être humain.

A partir de cette sélection, j’ai construit différentes valises pédagogiques.

Elles contiennent des trésors récoltés chez des autochtones ou chez des personnes ayant visité le pays. A l’intérieur, les enfants auront l’occasion de découvrir, toucher, sentir, … de nouvelles choses, d’aller à la rencontre de nouvelles personnes !

Au travers d’activités ludiques, je permets aux enfants d’explorer les cultures, les coutumes, les façons de s’exprimer, les vêtements, les couleurs, les religions, les manières de vivre, les fêtes, … Tout ce qui peut faire l’identité d’une personne. L’enfant a alors moins peur de l’Autre.

Ceci n’est pas seulement le rêve un peu fou de changer le monde ! J’ai aussi la volonté de permettre aux enfants, âgés de 3 à 12 ans, de développer leur créativité par l’utilisation de différents objets de récupération.

C’est vrai ! Tous les objets utilisés par « Marie Popintz » ont un vécu ! Du rouleau de papier wc en passant par de vieux morceaux de tissus, nous créons des djembés, des bâtons de pluie, des bonhommes de neige…. Et bien plus que ça ! Les enfants ont à leur disposition un panel de choses et peuvent créer à leur guise avec la seule contrainte : prendre du plaisir à ce qu’ils font !

La mixité des groupes permet également l’entraide. Certains sont plus habiles que d’autres, ont plus d’imagination… Je suis là pour mettre tout cela en musique. Je suis donc le chef d’orchestre de la créativité.

La différence Marie Popintz

Le point de départ est la découverte et l’émerveillement, les 7 pays.

Les bricolages et autres activités sont des moyens (pas une fin en soi) pour l’atteindre et respectent le besoin des enfants de jouer, d’apprendre par le jeu et le plaisir.

La liberté, l’écoute et le respect de l’enfant, son rythme, ses besoins et ses envies sont les couleurs de fond des stages et ateliers guidés mais sans imposer.